Tannguy Le Dantec

A propos

 

Je suis né en 1966 en Bourgogne, ce qui n’est pas une évidence avec un prénom & nom comme le mien !

Je suis Lyonnais de cœur, ville que j’affectionne pour y habiter depuis 15 ans, y avoir fait mes études à l’INSA de Lyon et mon primaire à Loire sur Rhône.

Mes débuts

 

Ma formation d’ingénieur Génie Civil INSA GCU 90 m’a amené à un bref passage comme ingénieur méthode. Je prends rapidement de la distance avec la technique et deviens consultant management de projet chez IM Projet puis Planitec, sur de beaux projets comme la reconstruction du réseau téléphonique libanais ou la construction d’un sous-marin Agosta.

De salarié à indépendant

En 2000, je reviens à Lyon pour Sanofi Pasteur, comme Project Management Officer, en charge de la gestion du portefeuille de projets Vaccins au sein du développement clinique, à Marcy l'étoile.

Je finis ma vie de salarié comme chef de projet RH et formateur interne de chefs de projets.

 

En 2005, j’ai créé Coopil avec Jacky Chollet, heureux retraité depuis.

Ma spécialité est le compagnonnage des chefs ou directeurs de projets. J’interviens sur tous types de projets (R&D, produits, SI etc..) et toutes formes d’entreprises (pharma, santé, aciérie, SI, biotech etc.). J'anime aussi des formations en management de projet, etc.

Du project management au coaching

En 2010, plusieurs clients m’invitent à me former en coaching. Ce que je fais, au Centre International du Coach à Lyon. Se pose alors la question de mon identité de coach. Je me rends compte que les gens s‘adressent à moi pour des questions de projets de vie. Je découvre alors la Logothérapie. Cela me parle immédiatement, j’entreprends une formation en 2013 que j'ai achevé en 2017 avec un beau diplôme (et 1500h de travail)!

En 2014, pour concilier coaching, Logothérapie et amour de l’entreprise, je créée avec deux autres coachs « Et-maintenant », pour la réintégration des personnes après un arrêt longue durée suite à un cancer ou un burnout. Vision prémonitoire, puisqu’un cancer cette même année me permet de mettre en pratique directement et de tester les vertus de la Logothérapie et de l’humour

.

Du coaching à la recherche d'Excellence

En 2017, après plus de 4 ans de formation et 600h, je suis certifié comme Logothérapeute et accrédité RDL® 2017, avec la double licence européenne 2017;

En fin de cette même année, je deviens trésorier de Association des Logothérapeutes Francophones (ALF) qui vise à promouvoir la vision de Viktor Frankl en France et dans les pays francophones.

 

En 2017, j'ai également commencé à trfavailler sur le concept d'Excellence, et à écrire un ouvrage sur le sujet, que j'espère achever début 2019...

.

 Vers l'Excellence ?

Aujourd’hui, je concentre mon énergie sur la recherche d'Excellence. L'Excellence est la somme de mes deux piliers. le pilier de l'Expertise et le pilier du développement personnel. J'explore cette voie en tentant de la faire partager à mes clients, 1er pilote du module "Project management Excellence" en 2017.
Le management de projet m’a donné la connaissance de l’entreprise, le coaching les outils pour se développer, la Logothérapie le terreau « philosophique » et une certaine vision de l’homme.
Il n’y a pas de hasard !

Contact : tannguy.ledantec_at_coopil.fr - 320 av Berthelot 69008 Lyon

Lyon - Pont Raymond Barre

Lyon

Les 4 derniers articles

Bigre, mon chef(e) de projet est un expert !

Mais pas un expert Miami !Le titre « Expert » reprend une caractéristique courante du profil Observateur de l’énnéagramme. Articles dans la Lire la suite →

Oups, mon chef(e) de projet est Altruiste…

Excusez mon titre un peu provocateur. Mais si j’écris juste « Mon chef de projet est altruiste », personne ne va comprendre Lire la suite →

Aïe…, mon chef(e) de projet est créatif !

Le terme Créatif est parfois remplacé par le mot « Romantique » selon les différentes versions de l’ennéagramme. Ou encore par l’adjectif «Tragico-romantique ». Lire la suite →

Ouhla ! J’ai un(e) chef de projet « Winner »

Bon, je vous le concède, le vrai profil ennéagramme est « Battant’. Mais « Winner », ça le fait bien et je me Lire la suite →